Tag Archives: aide à domicile

La dépression chez les personnes âgées

5 Déc

Michèle Delaunay, ministre déléguée chargée des Personnes âgées et de l’Autonomie, inaugurait le 18 juillet dernier  le lancement national de l’outil MOBIQUAL en compagnie des fédérations d’aide à domicile. Destiné en premier lieu aux aides à domicile, ce pack comprend un DVD ainsi que diverses fiches pratiques permettant de déceler les premiers signes de la dépression chez les personnes âgées. Si le ministère s’intéresse au sujet, c’est que la dépression des personnes âgées, et son dramatique corrolaire le suicide, touchent une part toujours plus importante des seniors.

La dépression est une pathologie qui concerne aujourd’hui 3 millions de personnes de 15 à 75 ans, soit près de 15 % de la population française. Or il est une portion non négligeable de la population dont on ignore bien souvent l’existence d’une telle maladie: les personnes âgées. En effet, si 5,5% connaissent une dépression majeure et 9,8% une dépression mineure, cette proportion peut aller jusqu’à 30% en établissement spécialisé. Bien souvent le trouble dépressif est imputé au vieillissement, perçu comme forcément triste en soi par la société et comme une source inéluctable de dégradations physiques (troubles du sommeil et de l’appétit, douleurs de toutes sortes) et cognitives (mémoire, attention, concentration).
La dépression est masquée et les souffrances physiques dont se plaint le senior sont associées à des pathologies diverses (arthrose, rhumatismes…) qui sont peut-être présentes mais n’expliquent pas l’ensemble des symptômes. En revanche, certains symptômes typiques (tristesse, dévalorisation personnelle…) sont moins présents. Ou peu exprimés.
Quand la dépression provoque ou accentue les atteintes cognitives, quand elle entraîne un repli, un laisser-aller dans le soin de soi, elle est souvent confondue avec une marque de sénilité ou un symptôme de la maladie d’Alzheimer… Et de fait, ces pathologies peuvent coexister avec la dépression.

Le risque majeur : le suicide

Chaque année plus de 3 000 personnes de plus de 65 ans mettent fin à leurs jours (sur un total de 10 000 suicides tous âges confondus). Et la plupart utilise des moyens radicaux : pendaison, défenestration, arme à feu… Près de 90% des tentatives de suicide dans cette population sont reliées à un état dépressif. Or si pour beaucoup la tentative de suicide constitue un appel au secours, pour nos aînés cela ne se vérifie pas (le taux de mortalité suite à une tentative de suicide atteint pratiquement un pour un chez les hommes. Il est de un pour trois chez les femmes.). Or selon le ministère, 90% des tentatives chez les âgés sont en lien avec un état dépressif. Dans 60% à 70% des cas, les symptômes seraient négligés, méconnus ou mal traités. Pour cette raison, bien en comprendre les causes et les symptômes s’avère nécessaire pour des professionnels en lien direct avec cette population.

Des multiples raisons…

Justement, là réside toute la difficulté puisque les causes sont nombreuses, au point de parfois s’imbriquer sans pouvoir bien les distinguer.
Tout d’abord les facteurs psychologiques se révèlent importants : perte d’un proche, expérience fréquente à un certain âge, départ à la retraite, perte de son réseau social, entrée en institution spécialisée, chagrin de voir sa mémoire se dégrader et son histoire se fissurer… Avec l’âge, les facteurs ne manquent pas et leur enchevêtrement peut provoquer de véritables situations  de détresses auxquelles il convient de faire attention.
Bien entendu, les nombreux soucis de santé qui émaillent l’entrée dans le grand âge favorisent l’apparition de la dépression. Car une souffrance physique mal prise en charge va inévitablement atteindre le moral. De plus, quand une maladie particulière est la cause de la dépression (insuffisance cardio respiratoire, douleur chronique, maladies handicapantes et neuro dégénératives…), sa guérison ne suffit parfois pas à traiter la dépression qui continue à évoluer pour son propre compte.
Il convient alors de bien distinguer les signes annonciateurs et de maintenir un dialogue constant afin de détecter au plus tôt les causes d’une éventuelle dépression à venir. Mieux vaut prévenir que guérir et détecter un terrain favorable au développement de cette maladie permettra de s’attaquer directement à ses racines.

depression-personnes-âgées

Bien en détecter les symptômes

S’il peut être difficile d’anticiper une dépression à venir, il faut apprendre à la déceler. Celle-ci ne doit pas être confondue avec la période de déprime qui suit un événement douloureux et triste. La différence entre déprime et dépression réside dans l’absence de tout sentiment heureux qui caractérise la dépression. Identifier la dépression chez les personnes âgées commence donc par la connaissance de ses signes et  et ses symptômes :

–  Tristesse.
–  Fatigue.
–  Perte d’intérêt dans tous les loisirs.
Isolement et rejet des autres (ne plus vouloir voir ses amis, commencer de nouvelles activités, refus de sortir de la maison).
–  Perte de poids et perte d’appétit.
Troubles du sommeil comme la difficulté à s’endormir ou à rester endormi, ou bien dormir trop et somnoler pendant la journée.
Perte d’estime de soi comme penser être un poids pour les autres ou ne plus s’aimer soi-même.
– Consommation d’alcool ou d’autres substances.
– Pensées suicidaires ou tentative de suicide.

La dépression ne se manifeste pas forcément par de la tristesse. De nombreuses personnes âgées qui sont dépressives ne sont d’ailleurs pas tristes du tout. A la place, elles auront tendance à montrer des signes de manque de motivation, de manque d’énergie et de problèmes physiques ou musculaires. Par exemple, se plaindre de douleurs accrues dues à l’arthrite ou de maux de tête qui empirent sont des symptômes de la dépression chez les personnes âgées. D’autres symptômes de dépression peuvent être l’anxiété et l’irritabilité.

Savoir traiter la dépression

Les traitements pour lutter contre la dépression sont aussi efficaces chez les personnes âgées que chez les jeunes. La thérapie, les groupes de parole et de soutien, les médicaments sont autant de solutions pour soigner les symptômes de la dépression. Malgré tout, le soin des autres problèmes de santé tels que les douleurs chroniques qui coexistent avec la dépression ne doivent pas être oubliés.

Traitement de la dépression par antidépresseurs
Les antidépresseurs peuvent soulager les symptômes de la dépression chez les personnes âgées. Cependant, si la dépression trouve ses causes dans la solitude ou des problèmes de santé, il n’est pas certain que les antidépresseurs soient la meilleure solution.
Par ailleurs, les antidépresseurs ont de nombreux effets secondaires auxquels les adultes réagissent plus ou moins bien. Certains adultes sont plus sensibles que d’autres aux effets secondaires des antidépresseurs qu’ils prennent et vulnérables à leurs interactions avec leurs autres médicaments. Par exemple, certaines études ont montré que le risque de fractures et de chutes était plus élevé avec les antidépresseurs de type ISRS tels que le Prozac. L’usage d’antidépresseurs chez les personnes âgées doit donc être surveillé de près.

Traitement de la dépression par la thérapie
Les études montrent que les résultats d’un traitement par thérapie sont tout aussi bons que les traitements par antidépresseurs pour soulager les effets de la dépression. De plus, par rapport aux antidépresseurs, la thérapie a l’avantage de s’attaquer aux véritables causes de la dépression.

La psychothérapie : la psychothérapie aide les gens à traverser les événements stressant de la vie de tous les jours et à soulager la solitude que l’on ressent pendant une dépression.

La thérapie cognitive et comportementale : cette forme de thérapie permet de transformer ses pensées négatives en pensées positives et d’apprendre à mieux surmonter les épreuves de la vie.

Les groupes de soutien : les groupes de soutien permettent de se mettre en relation avec des personnes qui connaissent les mêmes problèmes que vous et il est donc souvent plus facile de discuter avec des gens qui savent ce que vous endurez pour partager ses expériences, des conseils ou des encouragements.

Sujet encore tabou en raison de ses symptômes trop souvent associés aux incontournables manifestations de la vieillesse, la dépression requiert au contraire une nécessaire prise de conscience. Car si cette maladie peut sembler insurmontable pour le patient, elle n’en demeure pas moins  guérissable, pourvu qu’on soit conscient de son existence et ses effets. Or il est primordial, du fait de notre métier, de savoir faire face à la dépression

Publicités

Nos agences de Bordeaux et Mérignac obtiennent le label Cap’Handéo

18 Juil

Nos agences de Bordeaux et Mérignac viennent d’obtenir le label Cap’Handéo qui garantit des services adaptés aux diverses situations de handicap. Frédérique, responsable des deux agences, nous en dit un peu plus :

EN QUOI CONSISTE LE LABEL CAP’HANDEO ?

 Le label Cap’Handéo s’appuie sur un référentiel spécifique aux différentes situations de handicap, centré autour de cinq thématiques et vingt caractéristiques.

Ceci est une démarche dynamique qui consiste à accompagner l’ensemble du secteur de l’aide à domicile vers une meilleure adaptation des services pour les personnes en situation de handicap.

Logo_CapHandeo

COMMENT OBTIENT-T-ON LE LABEL ?

Suite à un audit téléphonique correspondant au référentiel du label Cap’Handeo, un rapport est établi afin de déterminer les points à améliorer, ou à mettre en place. Un point est refait dans les deux mois suivants et si les points soulevés ont été mis en place, un auditeur se déplace à l’agence afin de vérifier s’il existe des points de non conformité et de vigilance. Suite à cet audit, une commission se réunit et détermine si nous correspondons aux critères exigés par Cap’Handéo.

QU’EST-CE QUE CELA APPORTE A L’AGENCE ET AUX BÉNÉFICIAIRES ?

Quels sont les « plus » apportés par ce label ? Les garanties sur lesquelles le prestataire labellisé Cap’Handéo s’engage sont notamment :

  • une offre de prestations entre 6 h le matin et 23 h le soir au moins ;
  • le remplacement dans l’heure suivante de l’intervenant absent (selon conditions contractuelles) ;
  • des intervenants formés sur les différents handicaps ;
  • du lien avec les associations spécialistes du handicap ;
  • la mesure de la satisfaction des personnes par une enquête individuelle mais aussi des réunions locales.

Cet  accompagnement nous permettra  une meilleure adaptation de nos services pour les personnes en situation de handicap.

Agence de Bordeaux

117, rue de Fondaudège, 33000 BORDEAUX – 05.56.15.01.72

Agence de Mérignac

97 avenue de la Marne, 33700 MERIGNAC – 05.57.78.28.52

Notre agence d’Yvetot à l’honneur

25 Fév

Il est toujours agréable de voir sa structure bénéficier des lumières de la presse, d’autant plus lorsque celle-ci débute. Nous sommes donc heureux de retrouver notre nouvelle agence d’Yvetot (76), ainsi que sa responsable, dans un  article revenant sur les services de nos auxiliaires de vie, nos gardes d’enfants, nos aides ménagères et nos jardiniers.

service-domicile-yvetot

Une matinée à Europe 1

19 Fév

Dans la cadre de notre campagne promotionnelle sur les ondes d’Europe 1, l’opportunité nous fut offerte de visiter les locaux de la radio et d’assister de très près à l’une de ses émissions phares, à savoir « La Matinale » de Bruce Toussaint. Ni une ni deux nous avons saisi cette chance et l’avons partagée auprès de quelques responsables d’agence privilégiés sélectionnés au terme d’un jeu au sein de notre réseau. Le rendez-vous fut ainsi pris mercredi 13 février au matin, jour particulier puisque « Journée Mondiale de la Radio« , afin de débuter notre périple au sein de l’un des médias les plus écoutés de France.

spot-service-personne

Après un détour dans les locaux de Virgin Radio (propriété du groupe Lagardère également) où l’opportunité nous fut offerte de vérifier par nos propres yeux la bonne humeur contagieuse de Cyril HANOUNA sur le plateau de son émission « Hanouna le Matin« , nous avons eu le grand plaisir d’assister à « la Matinale« , animée par Bruce TOUSSAINT et Julie. Au programme :

service-personne-radio

L’Éditorial Politique de Caroline ROUX avec Jean-Pierre  RAFFARIN

La Revue de Presse de Natacha POLONY

La Revue de Presque de Nicolas CANTELOUP

service-domicile

Quelle satisfaction de se retrouver à côté de ceux dont la voix nous accompagne sur le trajet du travail chaque matin! Le privilège d’assister à l’organisation d’un tel programme se révéla aussi enrichissant qu’instructif. Enfin nous avons conclu cette matinée placée sous le signe de la convivialité et de la découverte par l’arrivée de Jean-Marc MORANDINI pour le “Grand direct des médias”, émission dans laquelle notre spot fut diffusée. Un grand merci à toute l’équipe d’Europe 1 pour cette matinée si spéciale!

équipe-service-personne

Junior Senior sur Europe 1 dès lundi

1 Fév

C’est avec un très grand plaisir, teinté d’une certaine fierté, que notre campagne radio débutera lundi 4 février à 9h30 pendant la chronique de Morandini. Le spot, sur les ondes à hauteur de 4 – 5 diffusions par jour pendant 15 jours, mettra en avant nos prestations par le biais d’une mise en scène dynamique et conviviale. Cet évènement, important dans la vie d’un réseau comme le nôtre, symbolise également l’accomplissement de notre marque, et de ses valeurs, dont le succès national se matérialise entre autre par ce type de communication. Un grand merci donc à toutes celles et ceux qui, chaque jour, participent à faire de Junior Senior un acteur majeur des services à la personne et de l’aide à domicile. Et rendez-vous lundi dés 9h30…

service-personne-radio

Rencontre avec Laëtitia, responsable d’agence de services à la personne à Quimper

29 Jan

Junior Senior naquit au Havre en 1998 avant d’essaimer plusieurs agences autour de son foyer maritime et de constituer un pôle breton d’agences d’aide à domicile en propres  à Quimperlé, Fouesnant, Pont L’Abbé, Concarneau, Rosporden et Quimper. Cette fois nous rencontrons Laëtitia, la responsable de notre agence Quimpéroise.

Quand as-tu rejoint Junior Senior ?

J’ai intégré l’agence Junior Senior de Quimper en mars 2011.

Peux-tu nous présenter tes missions ?

Mes missions principales sont:

– la gestion du personnel avec le recrutement, la gestion des plannings et le suivi RH.

– Le suivi de nos bénéficiaires avec l’analyse de la demande, les rendez-vous à domicile pour l’évaluation des besoins et le suivi qualité du bon déroulement de nos prestations.

– La gestion commerciale, développement de l’agence, suivi de la facturation et le suivi de la qualité grâce aux différentes procédures.

 aide-domicile-service-personne-quimper

Quel est ton parcours ?

Suite à un BTS Tourisme, j’ai travaillé dans le secteur de l’hôtellerie où j’ai pu gérer la planification et l’organisation des remplacements du personnel. Par la suite, je me suis dirigée vers des postes d’assistante commerciale dans différents secteurs d’activité (relation client, facturation, fidélisation, …).

 Combien d’intervenant(e)s travaillent actuellement dans ton agence?

Actuellement nous avons 31 intervenant(e)s dont 2 hommes.

Junior Senior Quimper

8, rue docteur Guillard, 29000 QUIMPER
Tél. 02.98.65.18.74

services à domicile (aide ménagère, jardinage, travaux de bricolage) et de services à la personne (garde d’enfants, auxiliaire de vie)

Rencontre avec Camille, responsable d’agence de services à la personne à Rosporden

24 Jan

Junior Senior naquit au Havre en 1998 avant d’essaimer plusieurs agences autour de son foyer maritime et de constituer un pôle breton d’agences d’aide à domicile en propres  à Quimperlé, Fouesnant, Pont L’Abbé, Concarneau, Rosporden et Quimper. Cette fois nous rencontrons Camille, la responsable de notre agence rospordinoise.

Quand as-tu rejoint Junior Senior ?

En décembre 2011 pour un remplacement congé maternité sur l’agence de Fouesnant. En mai 2012 nous avons ouvert la nouvelle agence de Rosporden où j’occupe depuis le poste de responsable.

service-personne-rosporden 

Peux-tu nous présenter tes missions ?

Mes missions principales sont de recruter, coordonner et manager les intervenants travaillant aux domiciles des particuliers et/ou de personnes dépendantes. Je veille au bon déroulement de leurs prestations et à leurs suivis.

Au quotidien j’effectue les tâches relatives à la gestion de l’agence, telles que la gestion des plannings, les visites aux domiciles pour l’évaluation des besoins de nos bénéficiaires, les relations de partenariat…

Quel est ton parcours ?

J’ai obtenu un diplôme de conseillère en économie sociale et familiale. J’ai pu par la suite acquérir mes premières expériences dans l’aide à domicile lors de ma formation en réalisant mon stage de fin d’année auprès d’une responsable d’agence.

J’ai également été aide à domicile dans une autre structure pendant un an avant de débuter chez Junior Senior, ce qui m’a permis de connaitre au mieux ces métiers.

 Combien d’intervenant(e)s travaillent dans ton agence?

Actuellement 14 intervenant(e)s travaillent à l’agence de Rosporden.

Junior Senior Rosporden

29 rue Hippolyte Le Bas, 29140 Rosporden

Tél. 02.98.95.84.92
services à domicile (aide ménagère, jardinage, travaux de bricolage) et de services à la personne (garde d’enfants, auxiliaire de vie)